Les options de récupération de l’énergie perdue sont infinies

La récupération de la chaleur industrielle est possible dans presque toutes les installations de procédé. Avec une conception industrielle intelligente, la chaleur perdue peut être régénérée et utilisée dans d’autres parties de votre procédé de production. En plus de réduire la consommation de combustible et les coûts, c’est une méthode importante pour améliorer la durabilité et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La chaleur dégagée se transforme en énergie

Sans système de transfert d’énergie, la perte d’énergie générée, par exemple durant le procédé de combustion ou de production est « relâchée » dans la nature. En installant une application de récupération de la chaleur, la chaleur peut être transférée en énergie recyclée, permettant une meilleure efficience dans la production et des bénéfices à la fois économiques et environnementaux. Geurts conçoit, fabrique et livre une large gamme d’équipements d’échange et de récupération de chaleur. Nous proposons une solution conceptuelle complète ; de l’ingénierie thermique à l'ingénierie mécanique, en passant par la gestion de projet et la production sur site pour les procédés suivants:

Refroidissement industriel

Les échangeurs de chaleur sont communément utilisés dans différentes industries comme équipement de refroidissement pour refroidir les fluides. Dans de nombreuses usines, les fluides sont refroidis en utilisant des échangeurs de chaleur pour:
  • le refroidissement air-liquide
  • le refroidissement liquide-air
  • le refroidissement liquide-liquide
  • ou le refroidissement air-air

Exemple d’application: eau de refroidissement pour lait

En combinant un échangeur de chaleur coque et bobine compact avec un robot de traite, le lait sera pré-refroidi par l’eau de boisson du bétail avant d’arriver dans le conteneur de refroidissement du lait. En conséquence, le procédé de refroidissement dans sa totalité permet une réduction de la consommation en énergie et donc, permettra de réduire les dépenses énergétiques. Autres utilisations typiques de nos refroidisseurs intégrés à des procédés industriels:
  • Refroidissement de gaz de combustion
  • Refroidissement d’eau chaude
  • Refroidissement d’éthylène glycol
  • Traitement biogaz (procédé de séchage et refroidissement des gaz)
  • Refroidissement des gaz
  • Refroidissement du fioul
Plus d’informations:

Condensation

En plus du refroidissement, les échangeurs de chaleur peuvent également être utilisés comme appareil de refroidissement dans lequel les vapeurs se transforment en liquides, en supprimant la chaleur latente en utilisant un réfrigérant tel que l’eau ou un autre fluide. Par exemple, dans une chaudière à condensation, la chaleur latente provenant des gaz d’échappement, qui seraient normalement rejetés dans l’atmosphère par le conduit, s’évaporent sous forme de condensat liquide. Les chauffes-eau à condensation permettent d’obtenir une efficience d’au moins 90 % par rapport aux chauffes-eau classiques, ce qui signifie que 90 % du combustible utilisé est transformé en chaleur. Sur de nombreux sites industriels, la condensation des fluides est nécessaire pour retirer les contaminations, pollutions, odeurs ou récupérer le réfrigérant évaporés sous forme de liquide.

Exemple d’application: industrie chimique

Dans de nombreux procédés chimiques, par exemple, la production d’engrais et de PET, on a besoin de vapeur durant la production ou alors, le procédé rejette de la vapeur. Pour retransformer la vapeur d’échappement et les réfrigérants évaporés à l’état liquide, on peut utiliser plusieurs échangeurs de chaleur à coque et tubes et des échangeurs de chaleur à plaques

Exemple d’application: industrie biogaz

Les biogaz qui sont communément utilisés dans les usines de cogénération, doivent être purifiés et amenés à un certain niveau standard applicable à la combustion. Ceci vaut pour les gaz obtenus à partir de procédés de fermentation ainsi que des gaz provenant de décharges et égouts. Le refroidissement du biogaz produit un condensat qui ne contient pas de contaminants. Réchauffer le condensat fournit une forme de biogaz pouvant être utilisée dans l’usine de cogénération. Plus d’informations:

Chauffage industriel

Les chauffes-eau industriels, fours, séchoirs et fourneaux génèrent des gaz à flux chaud qui sont, d’une certaine manière, dangereux pour l’environnement. Geurts a développé des manières innovantes de récupérer cette chaleur perdue. En investissant dans l’une des nombreuses variétés d’échangeurs de chaleur, vous permettez une amélioration de l'efficience et de la productivité du procédé de production, transformez la chaleur dégagée en économie et réduisez l’impact environnemental. Sur de nombreux sites de production industrielle, les liquides, gaz ou même solides doivent être chauffés ou préchauffés. Chauffer et préchauffer l’eau, l’huile caloporteuse, le glycol, le pétrole brut, le gaz, l’air de combustion, le réchauffage du biogaz et la production de vapeur se font communément en utilisant un échangeur de chaleur.

Exemple d’application: industrie du gaz naturel

Dans de nombreux systèmes de traitement du gaz naturel, le transport de gaz sous pression est un élément clé. En tenant compte du fait que l’effet Joule-Thomson (en réduisant la pression, la température du gaz baisse) crée des problèmes de qualité opérationnels et matériels dans les réseaux de distribution, le préchauffage du gaz naturel avant la réduction de la pression résout ce problème. Pour cette application, Geurts fournit des échangeurs de chaleur utilisant de la vapeur ou de l’eau chaude comme fluide caloporteur.

Exemple d’application: systèmes de réduction des odeurs

L'utilisation des échangeurs de chaleur au niveau du procédé de condensation dans le secteur agricole entraîne une dissolution partielle des solubles polluants. En plus de la récupération d’énergie, on obtient une réduction de l’effet d’odeur de 30 - 85 %. Plus d’informations:

Vaporisateur ou évaporateur

Un vaporisateur ou évaporateur est le terme générique désignant l’équipement qui convertit les liquides en vapeur, afin d’humidifier l’air (utilisant l’eau liquide) ou afin de convertir un fluide de procédé en vapeur. Les vaporisateurs peuvent être utilisés dans deux buts basiques : pour générer de la vapeur ou transférer de la chaleur. Comme pour les chauffes-eau industriels, les vaporisateurs transforment la chaleur en énergie, mais à des températures et pressions plus faibles. Pour effectuer une évaporation, l’appareil de transfert de chaleur vaporisateur utilise la chaleur latente provenant d’une partie de votre procédé de production, par exemple, un chauffe-eau. Il peut y avoir une addition de chaleur grâce à un fluide chaud ou par des produits de combustion. Dans certaines applications spécifiques (comme les cycles de réfrigération), le terme d’évaporateur est également utilisé pour désigner l’équipement de transfert de chaleur qui évapore le froid et le réfrigérant liquide en transférant la chaleur depuis un fluide de procédé chaud.

Exemple d’application: Installation ORC

Les évaporateurs sont communément utilisés dans les installations ORC à des températures et pressions faibles. Le fluide porteur est chauffé jusqu’au point d’ébullition, évaporé puis surchauffé. Une installation ORC avec évaporateur régénère la chaleur des gaz de combustion et fournit un surplus d’énergie. Plus d’informations:

Matériaux et standards de haute qualité

Pour assurer un transfert de chaleur ou une régénération de chaleur optimum, dans tous les procédés, il faut sélectionner le meilleur modèle et des matériaux de haute qualité, en tenant compte du type de fluide, de sa quantité et de son utilisation. Chez Geurts, nous fournissons à nos clients depuis plus de 20 ans différents types d’échangeurs de chaleur. Nous concevons nos modèles en fonction des codes:
  • PED
  • AD Merkblätter
  • ASME (y compris certification U-Stamp)
  • TEMA
  • Régulations spécifiques des organismes désignés DNV, GL, LR, ABS
Nous avons de nombreuses solutions et propositions à partager avec vous. N’hésitez pas à nous contacter pour toute information complémentaire.